Lauréats 2021 – Catégorie Adulte

Le 30 avril dernier avait lieu un événement virtuel de dévoilement des Prix littéraires Damase-Potvin 2021. Cet événement était animé par Marilyne Renaud en collaboration avec Cynthia Harvey pour la lecture des commentaires des jurys.
Comme il s’agissait de la 26e édition de ce concours de nouvelles et qu’il était impossible de faire une soirée réelle de remise en raison de la COVID-19, le comité organisateur a fait capter la lecture des textes gagnants par deux comédiens de la région, Florence Boudreault et Patrick Simard, grâce à la collaboration de son partenaire DERYtelecom à La Baie. Vous trouverez donc ci-après les liens des vidéos sur YouTube correspondants aux lauréats de la catégorie Adulte.

Cette année le jury de la catégorie Adulte était présidé par Sandra Brassard – Conseillère pédagogique à Humanis, centre de formation continue du Cégep de Chicoutimi. Il était constitué de Marie-Claude Blackburn, réviseure linguistique et rédactrice; Nicolas Côté, professeur en lettres au Collège d’Alma; et Keven Girard, auteur jeunesse, comédien, cofondateur du Théâtre du Mortier et président du conseil d’administration du Prix littéraire Damase-Potvin.

Le premier prix de la catégorie Adulte 2021 a été remis à Sébastien Gagnon pour sa nouvelle Du monde au balcon.

Pour cette nouvelle, les juges ont écrit:
« L’auteur transporte le lecteur dans la tête du personnage principal : une infirmière qui a décidé de quitter l’homme qui a partagé sa vie pendant de nombreuses années. Lors d’un voyage en Allemagne, le couple assiste à une représentation d’un opéra sensuel et tragique, le Salomé de Richard Strauss. Tout se passe dans l’espace restreint de ce balcon et dans celui, plus intime, de ce couple qui n’en est plus un. L’introspection attentive du personnage féminin est amenée avec doigté et minutie. 
Les variations sur le thème du balcon viennent conférer au texte une certaine légèreté tout en lui donnant une grande profondeur. L’écriture est fluide, maîtrisée. Les phrases courtes, réduites parfois à un seul mot, comme un coup de poing, et le dialogue efficace, donnent au texte un caractère achevé.
Ces quelques moments dans la vie d’une femme qui font écho à ce qui se déroule sur la scène, aussi bien que les références culturelles et historiques bien intégrées, évoquent avec force la vie brisée du couple. Lubricité, souvenirs, platitude de la vie quotidienne, destruction, amour-affection et espoir se côtoient dans un texte touchant d’un bout à l’autre. 
Nous connaissons la fin du spectacle, et eux aussi, mais elle n’en est pas moins brutale. 
Du monde au balcon, une nouvelle traitant d’un sujet dur avec tendresse et délicatesse. »

Voici le lien : https://youtu.be/EjuumeG93ds

Le deuxième prix de la catégorie Adulte 2021 a été remis à Annie-Claude Boily pour sa nouvelle Métempsychose.

Voici ce que les juges ont dit:
« La métempsychose, doctrine selon laquelle une même âme peut successivement habiter plusieurs corps conduit ici à l’horreur. Le narrateur, affligé d’une maladie mal connue dans un avenir où l’humanité semble courir à sa propre fin, se sent habité par une autre âme, celle de la maladie (mais s’agit-il bien d’une simple infection, puisqu’elle semble dotée de sentience?) qui regarde le monde à travers ses yeux. L’humanité du narrateur lui échappe petit à petit: réduit à n’être qu’un vecteur, il n’est plus qu’un « balcon de chair » derrière lequel ce qui loge en lui observe un monde qui lui est étranger.
La nouvelle rappelle l’âge d’or de la science-fiction, particulièrement les écrits de Philip K. Dick, avec son futur blême et son vocabulaire recherché, tour à tour philosophique, ésotérique et scientifique. Suffisamment de détails laissent imaginer un monde plus vaste, plus complexe, tout en maintenant, à travers les souvenirs fragmentés du narrateur, une tension constante dans le récit. Dans la plus pure tradition science-fictionnelle, on sent aussi poindre quelques allusions à l’actualité, le discours sur le destin funeste de l’humanité de demain camouflant, bien souvent, un discours sur l’inhumanité d’aujourd’hui. »

Voici le lien : https://youtu.be/7TQoWeDSeYM

Le troisième prix de la catégorie Adulte 2021 a été remis à Sandy Sasseville pour sa nouvelle L’écho des lames de fond.

Pour cette nouvelle, le jury a dit:
« Dans une thématique maritime maîtrisée, le texte captive le lecteur par ses épanchements à la fois sensuels et fantasmés, évoquant certaines grandes tragédies romantiques qui sont matière à diverses interprétations.
La métaphore de l’eau se reflète dans une écriture fluide comme un mouvement de va-et-vient, d’ici et à là-bas, à la manière de vagues de mots qui frappent le récif. Au fil de la lecture, le rythme s’accélère et l’écriture devient plus fragmentée et morcelée, servant extrêmement bien le récit, dont le sens plein glisse peu à peu entre les doigts du lecteur. Et finalement, la narratrice, dans son rapport à l’amant perdu, frappera à son tour les rochers, entraînant l’autre dans l’écho de ses propres lames de fond. »

Voici le lien : https://youtu.be/5erDVHO4bdw

Félicitations aux lauréats et bonne écoute!

Vous pouvez également lire et relire les textes gagnants en visitant le site www.damase-potvin.com

Pin It on Pinterest

Share This