Sébastien Gagnon

Sébastien Gagnon, né à Roberval il y a trop longtemps, vit maintenant à Dolbeau-Mistassini, après un détour par Chibougamau. Bref il se tient jamais trop loin d’un plan d’eau ou d’une talle d’épinettes. Il a lu beaucoup plus qu’écrit. Il publie une première nouvelle en 2007 dans la défunte revue Biscuit Chinois et prend ensuite une longue pause, le temps de lire encore un peu plus. Dégêné par un atelier d’écriture à Girardville, il réussit à rafler la deuxième place dans la catégorie adulte du prix littéraire Damase-Potvin 2019. Et tout de suite après, le premier prix du concours du meilleur texte de trois pages de la revue de création La Bonante de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Bibliographie
Bikini deux temps, texte bref paru dans la revue Biscuit Chinois, 2007.
Iggaak, publié sur le site du Prix littéraire Damase-Potvin (deuxième prix catégorie Adulte 2019) et paru dans la revue de création La Bonante, 2019.
La reine orpheline, premier prix meilleur texte de trois pages du concours La Bonante, 2019.

Pin It on Pinterest

Share This