Nicole Houde †

Nicole Houde est née à Saint-Fulgence en 1945. Elle est l’auteure de plusieurs romans qui, depuis La malentendue – Prix littéraire du Journal de Montréal pour les jeunes écrivains en 1984 – n’ont cessé d’être récompensés sur la scène autant provinciale que nationale. Avec La maison du remous, paru en 1986, elle obtient le Prix littéraire du CRSBP du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Trois ans plus tard, L’enfant de la batture lui vaut le Prix Air Canada. Mais c’est en 1995 que Nicole Houde marque l’histoire littéraire régionale en obtenant le Prix du Gouverneur général du Canada pour Les oiseaux de Saint-John Perse qui, avec Lettres à cher Alain et Je pense à toi, remporte également le Prix Roman du Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Nicole Houde a aussi publié La chanson de Violetta, La fiancée de God et L’hystérie de l’ange. Dans ses œuvres, la romancière met en scène des personnages marginaux qui, au milieu des pires adversités, s’obstinent malgré tout dans leur quête de lumière. Poursuivant une œuvre d’une impeccable exigence et d’une remarquable unité de ton, Nicole Houde remporte le Prix roman 2015 du Salon du Saguenay–Lac-Saint-Jean avec La vie pour vrai.

Le 3 février 2016, Nicole Houde, âgée de 70 ans, est décédée à Montréal. On peut lire ci-après le bel hommage que lui a fait Yvon Paré, publié entre autres dans Le Quotidien du 5 février:
http://www.lapresse.ca/le-quotidien/opinions/carrefour-du-lecteur/201602/04/01-4947416-mon-amie-nicole-nest-plus.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_carrefour-du-lecteur_380_section_POS1

Le 1er octobre 2016, dans le cadre des Journées de la culture, la municipalité de Saint-Fulgence rend hommage à l’écrivaine en rebaptisant sa bibliothèque publique Nicole-Houde. Voir le reportage de Jessica Blackburn au Téléjournal de Ici Radio-Canada Saguenay–Lac-Saint-Jean:
http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2016/10/01/005-st-fulgence-nicole-houde-bibliotheque.shtml

Bibliographie
•  La vie pour vrai, Montréal, Éditions de la Pleine lune, 2014.
•  Portraits d’anciennes jeunes filles, Montréal, Éditions de la Pleine lune, 2013.
•  Bancs publics, Montréal, Éditions de la Pleine lune, 2010.
•  Je pense à toi, Montréal, Pleine Lune, 2008.
•  L’hystérie de l’ange, Éditions de la Pleine Lune, 2005, [Avec Laure Muszynski]
•  La fiancée de God, Éditions de la Pleine Lune, 2005.
•  Une folie sans lendemain, Éditions de la Pleine Lune, 2002.
•  La chanson de Violetta, Éditions de la Pleine Lune, 1998.
•  Les oiseaux de Saint-John Perse, Éditions de la Pleine Lune, 1994.
•  Les inconnus du jardin, Éditions de la Pleine Lune, 1991.
•  Lettres à cher Alain, Éditions de la Pleine Lune, 1990.
•  L’enfant de la batture, Éditions de la Pleine Lune, 1988.
•  La maison du remous, Éditions de la Pleine Lune, 1986.
•  La malentendue, Éditions de la Pleine Lune, 1983.

Note
http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201602/04/01-4947412-nicole-houde-nest-plus.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_arts-spectacles_331_section_POS1

Le Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean a rendu un hommage à l’écrivaine Nicole Houde en 1994.

* Nicole Houde fait partie du circuit La Littérature aux abords des rivières — dans le Parc Ha! Ha! de l’arrondissement La Baie —, projet porté par le Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean dans le cadre de Saguenay Capitale culturelle 2010.
Pour plus d’information: La littérature aux abords des rivières

Pour écouter un extrait du roman de Nicole Houde, La vie pour vrai, paru aux éditions La Pleine lune, cliquez sur le lien de la capsule réalisée par La Fabrique culturelle de Télé-Québec à l’occasion du Salon du livre SLSJ 2015:
http://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/5898/prix-litteraire-roman-la-vie-pour-vrai-de-nicole-houde

 

Pin It on Pinterest

Share This