Jacques Girard †

Né à Roberval en 1946, Jacques Girard fait des études en pédagogie et littérature à Chicoutimi. La lecture d’Amok de Stefan Zweig propulse l’adolescent dans l’univers des livres qui jalonnent sa vie. Tour à tour libraire, bibliothécaire, enseignant et toujours « passeur de livres », cet auteur tardif suit à la lettre la recommandation de Flaubert à Mlle de Chantepie: «Lisez pour vivre.» D’autre part, le métier de journaliste au Quotidien (de 1977 à 2000) lui permet d’amadouer les mots et de publier. En juin 2014, il est reçu membre de l’Ordre du bleuet. Jacques Girard est décédé des suites d’une longue maladie le 10 mars 2016.
http://jacquesgirardordredubleuet.blogspot.ca

Bibliographie
•  Attendez au moins la fin de l’histoire, Roberval, compte d’auteur, 2013.
•  Des hot dogs aux fruits de mer et d’autres nouvelles, Roberval, compte d’auteur, 2007.
•  La Traversée du lac Saint-Jean: un rêve sur le monde, Roberval, Éditions Portes ouvertes, 2004.
•  Fragments de vie, Roberval, Éditions Portes ouvertes, 2003.
•  La mare aux monstres, Roberval, Éditions Portes ouvertes, 2000.
•  Les portiers de la nuit, Roberval, Éditions Portes ouvertes, 1998.
•  Des nouvelles du lac, Roberval, Éditions Portes ouvertes, 1996.

Pour écouter l’Apéro littéraire avec Jacques Girard et Julie Larouche, journaliste culturelle, diffusé au Téléjournal de ICI Radio-Canada le 21 juillet 2014, cliquez ici:
http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2014/07/21/009-apero-jacques-girard.shtml

 

Pin It on Pinterest

Share This