Constance Sirois

Titulaire d’une maîtrise en Éducation (UQAC), après avoir fait un baccalauréat en anthropologie à l’Université de Montréal, Constance Sirois a toujours eu une soif inassouvie de savoir. Dès son plus jeune âge, elle a appris à apprendre et cela lui a ouvert les portes de son monde en lui donnant envie d’en ouvrir d’autres partout sur la planète. À ce propos, d’ailleurs, elle a voyagé sur les cinq continents.
Assistante de recherche et d’enseignement, chargée de cours d’anthropologie et de sociologie au collégial, chargée de cours en Intervention interculturelle à l’Université du Québec à Chicoutimi, administratrice puis directrice du Centre de référence interculturel du Saguenay–Lac-Saint-Jean et directrice générale de la Corporation de Recherche et d’Action sur les Maladies Héréditaires (CORAMH) après avoir été secrétaire générale, Constance Sirois a aussi animé le Centre de solidarité internationale du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Tout en cumulant ses nombreuses années de travail, cette femme du monde est reconnue aussi pour son implication sociale active autant dans l’éducation, la santé que la culture. En plus d’un intérêt marqué pour l’histoire et la culture québécoises et les dynamiques identitaires, Constance Sirois s’avère être une grande lectrice, a développé un goût particulier pour la musique, manifeste des intérêts pour les arts en général, le cinéma et, bien sûr, les voyages. Adepte de randonnée en plein air, de canot-camping, de ski de randonnée et du patinage, elle est aussi une habile travailleuse manuelle. Une femme intense, ouverte, humaine et extrêmement généreuse.

Pin It on Pinterest

Share This