Claude Bouchard

Premier recueil de poésie de la Saguenéenne Claude Bouchard, bien connue dans sa région d’origine pour son implication dans un des plus importants festival de cinéma au Canada, Regard sur le court métrage au Saguenay.
Pour une rare fois, la poétesse occupe le devant de la scène. C’est qu’elle est plus familière avec les coulisses, elle qui ne compte plus le nombre d’évènements culturels auxquels elle a prêté main forte, que ce soit pour une Nuitte de la poésie ou autres prestations signées par le collectif Les poèmes animés. Cette fois-ci, ce sont ses mots à elle qui retiennent l’attention. Et de belle façon.
Dans Légers fantômes, Claude Bouchard réalise ses trois vœux les plus chers, elle qui aurait aimé passer sa vie à lire, à écrire et à dessiner. Sa poésie est habitée par les atmosphères de l’enfance, par ces souvenirs des fins de semaine passées en famille tantôt à Bégin, où elle est née, tantôt à Chute-des-Passes, par ces fantômes qui nous soufflent dans le cou, qui rendent les frontières indistinctes. Dessiner des choses qui n’existent pas simplement en leur donnant un nom. Écrire des choses qui ne se dessinent pas. (Source – Éditions Trois-Pistoles). Avec Légers fantômes, Claude Bouchard remporte le Prix Poésie 2015 du Salon du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Bibliographie
•  Légers fantômes, Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, 2015.

Pour écouter un extrait du recueil de Claude Bouchard, Légers fantômes, paru aux éditions Trois-Pistoles, cliquez sur le lien de la capsule réalisée par La Fabrique culturelle de Télé-Québec à l’occasion du Salon du livre SLSJ 2015:
http://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/5897/prix-litteraire-poesie-legers-fantomes-de-claude-bouchard

Pin It on Pinterest

Share This