Et s’il ne restait que quelques jours…

Le 27 juillet à 13 h 30 et le 28 juillet à 21 h au Studio du Pavillon des arts de l’Université du Québec à Chicoutimi, le public pourra retrouver dans la production Et si on avait la vie devant soi, l’univers à la fois drôle et émouvant de Momo, le jeune arabe, et de sa protectrice, la vieille juive, qui l’a adopté.

C’est dans le cadre du Festival international des arts de la marionnette (FIAMS) que le Théâtre CRI présente cette version légèrement modifiée d’un de ses plus grands succès avec Guylaine Rivard, qui assure également la mise en scène, Patrick Simard et Éric Chalifour. Les décors et costumes, particulièrement inventifs sont de Serge Potvin et Guylaine Rivard, les éclairages de Serge Potvin et la conception sonore de Patrice Leblanc.

À ne rater sous aucun prétexte!

Pour ceux et celles qui sont curieux d’en savoir plus sur l’adaptation d’œuvres romanesques pour la scène, il y aura, en prime, le 28 juillet uniquement, à 16 h, à la Librairie Marie-Laura (arrondissement Jonquière), une rencontre avec Guylaine Rivard (La vie devant soi) et Marie-Pierre Simard qui, pour sa part, a adapté Les souvenirs du sable de Marie-Andrée Arseneault animée par Keven Girard.

Activité gratuite ouverte à tous! Bienvenue à ce rendez-vous qui allie littérature et marionnettes…

Pin It on Pinterest

Share This