Oh! le beau cadeau!

L’année 2015 se termine en beauté dans le monde littéraire de la Sagamie grâce notamment au travail soutenu du journaliste culturel Daniel Côté du Quotidien/Progrès-Dimanche. Deux articles sont parus coup sur coup: l’un, parlant des temps forts de l’année en littérature au Saguenay–Lac-Saint-Jean; l’autre, relatant un entretien avec Jean-Pierre Vidal autour de son recueil de nouvelles Méfaits divers… Voici les liens:
http://www.lapresse.ca/le-quotidien/progres-dimanche/arts-et-spectacles/201512/26/01-4934668-revue-litteraire-de-2015.php
http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201512/26/01-4934652-lempire-du-faux-et-autres-joyeusetes.php

Dans la chaîne du livre, et pour la littérature en général, on oublie trop souvent l’importance de tous ces lecteurs, ces critiques, ces chroniqueurs, ces journalistes culturels, ces libraires, ces bibliothécaires, ces professeurs, ces animateurs, ces blogueurs, ces éditeurs qui prennent le temps de parler avec soin et à leur façon des livres qu’ils ont lus, des rencontres qu’ils ont faites avec des écrivains et de diffuser leur point de vue sur leurs plateformes respectives, autres que les réseaux sociaux.

La littérature prend tout son sens dans la relation étroite qui s’établit entre un écrivain et son lecteur. Pour ce faire, il faut bien qu’existent encore quelques espaces structurés de diffusion, si petits soient-ils, pour mettre en valeur les livres québécois!

À l’aube de cette nouvelle année, l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie (APES) remercie sincèrement tous les médias régionaux et les organisations littéraires qui ont contribué au cours de 2015 à faire rayonner la littérature québécoise par les écrivains du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Sans ce soutien constant, la littérature de la Sagamie ne connaîtrait pas cette vitalité manifeste et perdrait toute sa raison d’être.

Ainsi, l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie salue particulièrement Daniel Côté et ses collègues Roger Blackburn et Dominique Gobeil du Quotidien/Progrès-Dimanche; la journaliste culturelle Julie Larouche de Ici Radio-Canada Saguenay notamment pour ses Apéros littéraires estivaux; l’animatrice culturelle Sophie Blackburn et ses capsules littéraires dans l’émission LéZarts Saguenay à MAtv; l’animateur François Fortin de TVDL La Baie pour ses longues entrevues avec les auteurs; TVCOGECO Alma et Roberval qui couvrent et diffusent les activités littéraires qui se passent principalement au Lac-Saint-Jean; la Fabrique culturelle de Télé-Québec avec ces petits bijoux de capsules.

L’APES salue évidemment l’organisation du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean et son événement automnal qui participe à la diffusion de la littérature; les librairies indépendantes de la région dont la librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi), la librairie Marie-Laura (Jonquière), la librairie Harvey (Alma), la librairie Centrale (Dolbeau) et la librairie Point de suspension, sise au Centre Bang à Chicoutimi (nouvellement agréée) pour l’aide à la promotion des livres et de la lecture; elle salue également les bibliothèques publiques de Saguenay et celles du Lac-Saint-Jean pour leur accueil et la mise en valeur constante de la littérature d’ici.

Finalement, l’Association remercie aussi Zone occupée qui intègre de plus en plus la littérature d’ici — autant des textes critiques que des textes de création — dans sa revue papier et sur sa plateforme Web (http://zoneoccupee.com). Merci encore et toujours à Alain Gagnon, le maître du magazine littéraire Le Chat qui louche (https://maykan.wordpress.com), de persévérer dans son entreprise de diffuser la littérature sous toutes ses formes… et à Yvon Paré, bien sûr, qui continue à lire et à porter un regard critique régulièrement sur la production littéraire québécoise en publiant des textes critiques sur son blogue Littérature du Québec (http://yvonpare.blogspot.ca). Comme c’est précieux et apprécié!

Merci enfin à celles et ceux qui mettent en œuvre des soirées de lectures publiques pour faire entendre la littérature d’ici: le Clan des mots, les Chics soirées de Slam Poésie, 3REG, etc.

Que 2016 soit aussi effervescente pour la littérature de la Sagamie!

Pin It on Pinterest

Share This