Lancement de La Bonante

Comme chaque année depuis 47 ans, la revue de création La Bonante de l’Université du Québec à Chicoutimi est lancée à la fin avril, correspondant ainsi à la fin de la session d’hiver.

Encore cette année, trois fabuleux textes de 4 lignes sont primés ainsi que trois textes de 3 pages. Cela correspond aux deux concours littéraires de La Bonante. À cela s’ajoute un concours des trois meilleures images soumises.

En plus de présenter les textes gagnants, plusieurs textes, qui ont retenu l’attention des jurys, sont également publiés.

Nouveauté — Pour une première année, La Bonante inclut dans son numéro — et ce n’est pas un hasard — les nouvelles des sept lauréats des Prix littéraires Damase-Potvin dans trois catégories (jeunesse 15-20 ans; adulte 21-35 ans; et professionnelle). La soirée de remise des prix a d’ailleurs eu lieu le jeudi 20 avril dernier.

Donc, ce soir à 16 h, lancement officiel de La Bonante au salon du Département des arts et lettres (P4-1000)… LA revue de création de l’UQAC!

Bienvenue aux intéressés!

 

En passant, pour la petite histoire…

Bonante (nom féminin) : début ou fin du jour, lueur qui précède le lever ou le coucher du soleil, l’aube ou le crépuscule. Mot formé sur le modèle de brunante, terme le plus courant pour désigner l’ultime lumière du couchant. Assez peu attesté, ce mot a sans doute été sauvé de l’oubli par la revue de création des étudiants en lettres de l’Université du Québec à Chicoutimi qui porte ce nom évocateur de commencements depuis sa fondation en 1970.

Pin It on Pinterest

Share This