La divine illusion

La toute dernière création de Michel Marc Bouchard, La divine illusion, sera au Théâtre Banque Nationale de Saguenay, ce mercredi 20 janvier — 20 h.
Un très beau texte, magnifiquement interprété, dans une mise en scène impeccable. Un grand moment de théâtre !
À ne pas manquer, un soir seulement.

UNE PIÈCE POUR SARAH BERNHARDT
Le tandem Michel Marc Bouchard et Serge Denoncourt, qui nous a éblouis et touchés avec Christine, la reine-garçon, nous revient avec une nouvelle fiction historique qui (re)compose le passé pour mieux nous faire saisir l’imparfait du présent. Féru d’histoire québécoise, Michel Marc Bouchard s’inspire cette fois-ci de la visite de la divine Sarah Bernhardt à Québec en décembre 1905 pour créer un bouleversant portrait de société : la classe ouvrière naissante est déjà séduite par le capitalisme qui l’écrase, l’Église est à la fois lieu d’oppression et d’espoir et le théâtre commence à apparaître comme le seul territoire où le réel pourrait s’arracher à lui-même.
La ville est en émoi : Sarah Bernhardt arrive à Québec. Nul n’en est plus excité que Michaud, un séminariste que le théâtre attire bien plus que la prêtrise. Nul ne s’en fiche davantage que Talbot, pour qui la prêtrise n’est rien d’autre que le chemin que sa mère lui a imposé pour sortir sa famille de la misère et du travail en usine. Or, la venue de la plus célèbre comédienne du monde bouleversera ces destinées jusque-là terriblement prévisibles.
Et pour incarner celle par qui le théâtre et le scandale arrivent : la magnifique Anne-Marie Cadieux.
Création MICHEL MARC BOUCHARD
Mise en scène SERGE DENONCOURT
LA DISTRIBUTION
Mikhaïl Ahooja, Simon Beaulé-Bulman, Annick Bergeron, Luc Bourgeois, Éric Bruneau, Anne-Marie Cadieux, Louise Cardinal, Gérald Gagnon, Marie-Pier Labrecque, Dominique Leduc, Sébastien Renédans une mise en scène de Serge Denoncourt. Une pièce pour Sarah Bernhardt, un moment théâtral qui ne s’oublie pas !

Pin It on Pinterest

Share This